Phnom Penh

Après une escale dans la ville de Kratie, descente directe vers la capitale cambodgienne Phnom Penh.

Pas de nouvelle visite à l'est du pays où se situe le site hautement touristique de Angkor ainsi que cet immense lac, le Tonle Sap. J'ai visité et réalisé l'an dernier les images de cette région. 

Pour l'heure mon objectif est de rendre visite à l'association française PSE (Pour un Sourire d'Enfant) basée à Phnom Penh et dont l'association Rayons de Lumière soutient l'action. Son objectif est de procurer une éducation, scolarité puis bonne formation professionnelle, aux enfants des familles les plus démunies de la capitale. ces familles qui survivent sur les tas d'ordures déversées sur une immense décharge à ciel ouvert en banlieue. 

Elles tentent d'y trouver deux fois par jour des matières recyclables, plastiques, canettes, etc.. Loin des beaux sites touristiques telle est pourtant la douloureuse réalité de milliers de gens. Mais n'ayez crainte....de belles voitures circulent dans le pays, les ministres et leurs familles ne manquent de rien, je ne m'inquiète pas pour eux...

Et je pense aux centaines de milions d'euros dépensés par de nombreux pays pour restaurer les vieilles pierres du site d'Angkor. Vue l'imensité  de cette restauration, c'est un gouffre sans fond ...

Et pendant ce temp, des gamins qui ne demandent rien d'autre que de manger à leur faim, d'avoir une vie normale comme tous les gamins du monde, continuent d'arpenter et de fouiller les tas d'immoncides, entre camions et bulldozers. 

Sophorn, 32 ans, une jeune femme qui vit dans un bidonville part à la décharge deux fois par jour. Elle y trouve des bouteilles en plastique et canettes revendues au mieux 3 euros par jour. Elle devra se contenter de cela pour faire vivre sa famille
Sophorn, 32 ans, une jeune femme qui vit dans un bidonville part à la décharge deux fois par jour. Elle y trouve des bouteilles en plastique et canettes revendues au mieux 3 euros par jour. Elle devra se contenter de cela pour faire vivre sa famille
Ces enfants scolarisés qui regardent au loin la ville de Phnom Penh ont sous leurs pieds l'ancienne décharge aujourd'hui fermée.
Ces enfants scolarisés qui regardent au loin la ville de Phnom Penh ont sous leurs pieds l'ancienne décharge aujourd'hui fermée.
Scène de rue à Phnom Penh
Scène de rue à Phnom Penh

Welcome in Vietnam

Je quitte le Cambodge quelques jours pour poursuivre ma route ...et mon film, par le Delta du Mékong, le "grenier à riz" du Vietnam.

Ulysse et une partie de mes bagages sont restés dans le hall de la Guest House qui a bien voulu veiller sur eux. 

Voyager léger me change la vie! :) A moi le Vietnam, du moins cette petite partie du pays à laquelle je me limite. Pas de visite touristique vers des lieux enchanteurs comme la célèbre baie d'Halong, près d'Hanoï, bien plus au nord. Le Mékong se divise ici en 9 bras, les "9 dragons".

J'ai relié Phnom Penh à Chau Doc située près de la frontière et sur un des bras du mékong, en 5H de bateau.

Maisons flottantes et pisciculture
Maisons flottantes et pisciculture
Monsieur Be nourrit les poissons d'élevage
Monsieur Be nourrit les poissons d'élevage

Scènes de vie à Chau Doc

Le Delta est un petit territoire avec ses nombreux canaux, marchés flottants, plantations.

Je vais le sillonner avant de rejoindre la turbulente capitale Ho Chi Ming Ville (ex Saïgon) puis d'atteindre enfin la côte de la mer de Chine.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Cris (vendredi, 14 février 2014 14:15)

    Salut Phil,
    l'image est super.
    Bonne chance
    Prendre soin
    Cris

  • #2

    Marc (samedi, 15 février 2014 18:14)

    Hello Philippe! Ces courts récits de ton voyage et tes photos sont toujours d'une superbe qualité et nous font rêver. Tu es un véritable artiste . Ta manière de traiter les tristes réalités de la misère avec pudeur et gentillesse est dans la belle continuité de tes livres et de ton film. C'est très beau ce que tu fais avec ton association. Merci encore et à plus de te lire et regarder.
    Marc