Au fil du Mékong

Bo Sang, le village des ombrelles
Bo Sang, le village des ombrelles

Après quelques jours à sillonner les alentours de Chiang Mai, c'est avec plaisir que je retrouve les rives du Mékong, avant de traverser le tout nouveau "pont de l'amitié" vers le Laos.

Retrouvailles avec Ulysse

De retour à Houai Say, j'ai retrouvé mon compagnon de route qui m'attendait sagement dans les locaux de l'association Kajsiab

Cette association vient en aide aux femmes des villages de la région de Bokéo. Elles trouvent au sein de l'association un lieu d'écoute, de conseils, d'éducation. Elles y séjournent seules ou avec leurs enfants durant une période plus ou moins longue en fonction de leurs désirs. Elles y apprennent à avoir une meilleure image d'elles mêmes, à réaliser des produits artisanaux, à réaliser des savons avec de la noix de coco, etc...Mais le poids des traditions est rude, les choses difficiles à changer dans ces villages isolés où l'éducation des filles est la dernière des préoccupations.

Un grand merci à l'association Kajsiab et à ses bénévoles pour leur aide.

 

 

Deux jours sur le Mékong, direction Luang Prabang

Un incontournable du circuit du parfait routard que j'ai déjà effectué il y a deux ans. Les "backpackers" du monde entier se sont passé le mot. Il faut dire que le trajet par le fleuve est bien plus agréable qu'un énième trajet par bus sur une route en mauvais état. Le bateau stoppe à la demande dans les villages pour y déposer ou prendre des passagers.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    musset (lundi, 23 décembre 2013 12:14)

    vers toi tous les jours , toutes nos plus fortes pensées positives!
    grosses bises de ns tous.
    Françoise